Hasdi Aziz, 57 ans, est technicien polyvalent du bâtiment au sein de l’association Optima.

Aziz est partout ! Il est l’homme à tout-faire d’Optima (réparations, installations, bricolage), et est en charge des encombrants de certaines adresses visitées par les médiateurs. Aziz est aussi délégué syndical au sein d’Optima.Nous sommes allés à sa rencontre pour qu’il nous parle de son poste qui est au cœur du bien vivre ensemble.

 

« Peux-tu nous raconter ton parcours professionnel ? »

 

« Après un BTS en technologie obtenu en 1987 j’ai trouvé un travail à l’étranger comme responsable en acquisition de données sismiques.  Après 5 ans de voyage où j’ai découvert de nombreux pays comme l’Indonésie, le Gabon ou encore la Turquie, je décide de revenir en France pour poser mes valises. Je trouve à mon arrivée un poste de technico-commercial dans une entreprise vendant du matériel informatique. Quelques années après, la situation de l’entreprise laisse place à un plan de restructuration. Je décide de m’orienter vers le bâtiment et je passe un CAP de menuisier plaquiste. J’ai travaillé pour plusieurs constructeurs avant de me mettre à mon compte pendant 3 ans puis, j’ai décidé de travailler en intérim ce qui m’a conduit à intégrer l’équipe d’optima service.

 

« En quoi consiste ton poste chez Optima ? »

 

 « Chez Optima, je suis actuellement technicien polyvalent du bâtiment. Mon poste se divise en 2 parties :  je m’occupe des encombrants et je suis responsable technique de la maintenance sur tous les sites d’Optima.

Concernant les encombrants, je travaille principalement sur la région Rennaise, à Villejean, la Poterie, le Blosne à raison de 2 à 3 jours par semaine. L’objectif de ce poste est de retirer les encombrants (canapé, frigo, table) qui peuvent gêner la vie en communauté dans les résidences.

Pour la partie technique, je suis beaucoup plus mobile, c’est-à-dire que je me déplace en fonction des besoins entre Rennes, Nantes, Angers et Paris. Mon rôle est d’assurer la maintenance de ces différents sites ainsi que de m’occuper en partie du suivi des véhicules.

De plus je suis délégué syndical au sein d’Optima. Cette fonction me permet de défendre les intérêts des salariés en assurant un dialogue serein et apaisé avec la direction. Je me tiens à l’écoute de mes collègues et m’efforce de maintenir une cohésion sociale au sein de l’entreprise. »

 

« Sur une échelle de 1 à 10, selon toi quelle est l’importance de ton travail pour le bien vivre ensemble ? »

 

« Je pense que mon poste rentre parfaitement dans le thème du bien vivre ensemble. Je mettrais 9/10 pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il est d’utilité publique car cela contribue à garder un environnement propre, nécessaire pour une vie plus agréable des habitants et d’assurer la sécurité dans les lieux d’habitations en dégageant les accès notamment dans les halls d’entrées des immeubles. »

 

« Quels sont les retours de la population sur ton travail ? »

 

« Les retours de la population sont souvent très positifs à mon égard.  Je suis souvent seul à travailler, sauf quand l’encombrant est impossible à porter. Dans ce cas, je fais appelle à un intérimaire. Les habitants sont généralement très reconnaissants et me remercient pour le travail effectué »